Agram fête ses 60 années d’expansion

Le réseau est désormais solidement implanté dans toute la France. Rencontre avec Vincent Debailleux, responsable du site d’Urvillers.

Votre parcours
Je suis entré dans la société Agram en novembre 2003, après un BTS Forces de vente. Je suis également titulaire d’un bac agricole spécialité Agro-Equipement. Après avoir occupé un poste en vente de machines et pièces,  j’ai pris la tête du site d’Urvillers, dans l’Aisne, en septembre 2010.

Le site d’Urvillers
Au départ, nous étions d’abord à Saint-Quentin, avec deux salariés. Nous avons emménagé à Urvillers en 2009. Notre site compte désormais 5 salariés, avec une grande polyvalence entre nous. Notre rayon d’action couvre les départements 59 – 62 – 60 – 51 – 08 – 77 – 95 et 76, ainsi que la Wallonie. Nous sommes la première base de France (hors Chartres) en terme de ventes : 800 matériels en moyenne par an. Nous sommes ouverts du lundi au vendredi.

Le réseau Agram
Au départ, la marque était vendue par des concessionnaires. En  2000 a été mis en place notre propre réseau, avec au départ un seul point de vente, à Chartres. Aujourd’hui, Agram compte 15 bases en France, 2 en Belgique, sans oublier le siège à Chartres. L’entreprise compte près de 90 salariés et une dizaine d’agents.

Le concept Agram
Nous sommes un « constructeur-distributeur » et  notre atout, c’est « la vente directe ». Nous travaillons avec nos usines à qui nous confions un cahier des charges. Celles-ci fabriquent en premier des prototypes, que nous mettons ensuite en essai. Ces usines sont situées pour la plupart en France, mais aussi au Portugal, en Italie et en Allemagne. Notre partenaire historique Galucho, dont l’unité de production près de Lisbonne couvre 23 hectares, produit bennes, déchaumeuses, rouleaux, etc. Ce constructeur existe depuis 1920 et est le premier à avoir créé les outils à disques. Nous vendons des outils de culture, d’entretien, d’élevage-fenaison, de ventilation de céréales et de pommes de terre, et d’entretien d’espaces verts. Les clients trouvent également chez nous des consommables de type pneus, batteries, pièces d’usure, pièces de tracteurs, clôtures électriques, etc.

Votre clientèle
Ce sont en majorité des agriculteurs, bien sûr, mais également des entreprises de travaux agricoles, des entreprises d’espaces verts, des collectivités locales, des usines, et également des particuliers. Comme nous vendons sans intermédiaires, nos tarifs s’avèrent très compétitifs. Nos clients choisissent principalement sur notre site Internet (www.agram.fr) ou dans nos catalogues, qui paraissent régulièrement tout au long de l’année. Certains nous appellent également, en cas de demande spécifique. Dans le cas où le professionnel veut voir le matériel, et que nous ne l’avons pas sur le site, nous le dirigeons vers un autre professionnel voisin qui acceptera de lui montrer la machine. Un système qui crée également du lien entre nos clients.
Je précise enfin que nous ne nous arrêtons pas à la vente simple, puisque nous assurons également le service après-vente et la réparation des matériels, grâce à nos camions de dépannage.

Vos portes ouvertes
Nous serons en journées portes ouvertes les 7 – 8 – 9 avril sur notre site d’Urvillers, de 8h à 18h. Nous avons rentré du matériel supplémentaire pour offrir un vaste choix à nos visiteurs, qui bénéficieront en outre de conditions particulières liées à cet événement. Bien entendu, ils seront accueillis avec convivialité, avec des boissons et un barbecue entremidi.
Pascal Friang

Des drones Agram innovants et faciles d’utilisation

Suite à la signature d’un partenariat avec le premier constructeur mondial de drones professionnels, Agram lance en 2016 une gamme innovante de petits appareils dédiés à l’agriculture. Le système de pilotage consiste à définir par programmation préalable un circuit virtuel depuis une application Android ou IOS à télécharger sur un mobile (smartphone, tablette). Le Drone décolle d’un point GPS fixe et effectue son parcours préalablement programmé. Mais à tout moment le propriétaire peut reprendre la main pour ralentir, accélérer, prendre de l’altitude ou visionner plus précisément la zone qu’il juge nécessaire d’explorer. Prises de vue
aériennes des cultures, surveillance des troupeaux et abords, vidéos HD et même la pulvérisation …

 

Auteur :
Mots-clés :