Au service de la compétitivité des entreprises de la filière alimentaire

Le 22 mai dernier, le directeur adjoint de la Draaf, Antoine Lebel et le vice-président du Conseil régional, Jean-Louis Robillard, ont co-présidé la 3e édition du comité régional de la filière alimentaire Nord-Pas de Calais.

Organisé au Grand Port Maritime de Dunkerque, ce rendez-vous a été l’occasion d’aborder les opportunités que représentent, pour le développement économique de la région et la compétitivité des filières alimentaires, les infrastructures logistiques du Nord – Pas-de-Calais et en particulier celles du Grand Port. Il s’est conclu par une visite des terminaux céréaliers et des fruits et légumes.

Jean-Bernard Bayard, président de la Chambre d’agriculture de la région Nord – Pas-de-Calais, a d’abord rappelé les différents défis des filières alimentaires à l’aune des problématiques logistiques, avant une présentation des infrastructures du port par Daniel Deschodt, directeur commercial. Les entreprises et établissements publics de financement ont ensuite débattu lors d’une table ronde dédiée au financement des investissements structurants et des grands projets industriels. De nombreux outils et dispositifs de financement publics opérationnels existent et doivent être mieux connus des entreprises.

Les nouveaux appels à projets qui viennent d’être lancés ont été présentés par Eric Allain, directeur général de FranceAgriMer, qui a détaillé l’action « Projets agricoles et agroalimentaires d’avenir » (P3A) dans le cadre du programme des investissements d’avenir, et par Ariane Voyatzakis, responsable nationale du secteur agro-alimentaire chez Bpifrance et Grégory Givron, délégué Innovation Nord – Pas-de-Calais. Bpifrance soutenant fortement l‘innovation dans la région Nord – Pas-de-Calais, première de France en 2014, passant en tête de classement devant les Pays-de-la-Loire.

Des entreprises ayant bénéficié ou pouvant prétendre à ces dispositifs ont également témoigné de leur projet :

- Philippe Ruelle, directeur général de l’Union des Groupements de Producteurs de Bananes de Guadeloupe et Martinique (UGPBAN) a présenté son projet pour la filière banane française (Francité), parfaite illustration d’un projet de développement territorial et porteur d’investissement sur le Grand Port Maritime de Dunkerque.

- Gilles Desgrousilliers, président de Prospérité fermière – Ingredia a évoqué le défi que représente l’investissement, pour un groupe coopératif tel que le sien, dont l’activité se situe en France et à l’étranger.

Enfin, Laurent Bué, président du conseil d’administration de Sica Nord Céréales a rappelé combien le terminal céréalier constitue un formidable outil au service de la filière céréalière du Nord de France.

Auteur :
Mots-clés : , ,