Biocompig : un engrais organique innovant et rentable

Guillaume Decherf nous présente un nouvel engrais efficace pour toutes les productions végétales.

Qui est Biocompig?
Biocompig est le fruit de la rencontre de Guus Hoefnagels, négociant en porcs aux Pays-Bas, Yves Suter, négociant en matériel agricole import-export, et Guillaume Decherf, agriculteur et éleveur dans le Pas-de-Calais. Ensemble, ils ont créé Biocompig,  fournisseur d’engrais organique en granulé.(www.biocompig.fr) Guus Hoefnagels s’occupe de la production et logistique, Yves Suter de l’interface avec les marchés hors Pays-Bas et Guillaume Decherf de la mise sur le marché en France.
Depuis fin 2014, environ 7000 tonnes ont été commercialisés, essentiellement dans le Nord-Est de la France et dans les régions viticoles.
Comment sont
fabriqués les engrais?
Les engrais organiques sont majoritairement issus de lisier de porc mélangés avec du maïs ensilage, du fumier de bovins, des menus pailles et d’huile végétale issue de l’agroalimentaire. Ce mélange est méthanisé, composté et hygiénisé puis pressé en granulés sur l’exploitation agricole du Domaine de Princepeel, à Wilbertoord au sud des Pays-Bas. Nous proposons également des fientes brutes déshydratées et hygiénisées. Le Domaine de Princepeel produit des porcs, des bovins et cultive des légumes, des céréales  et des pommes de terre(www. princepeel.nl).
Afin de pouvoir commercialiser ces engrais organiques  en France, tous sont hygiénisés afin d’y extraire l’ensemble des agents pathogènes présents dans ces matières composées. La réglementation européenne impose ce procédé afin de répondre à la norme d’hygiénisation  CE2009/1069. Il s’agit d’une sécurité pour  les agriculteurs et pour les filières agricoles.
Quelle est
la composition
du biocompig?
Suite aux résultats des analyses que nous avons fait en laboratoire en France, le produit est conforme à la norme NFU 42001. Conditionné en vrac ou big bag et d’une granulation de 5 mm, il est facile de l’épandre aussi bien avec un épandeur d’engrais chimique ou avec un épandeur à table d’épandage avec une quasi- absence d’odeur et quelle que soit la période de l’année, tout en respectant la réglementation départementale en vigueur.
Avec une teneur en matière sèche de 85%, il se conserve facilement. De plus, les 600 kg de matière organique se transforment en 350kg d’humus par tonne (ISMO de55%), l’azote se minéralise à 80 jours en fonction de la date d’épandage.
Quel est l’intérêt pour l’agriculteur?
D’abord l’intérêt est agronomique, nous avons des retours très positifs des agriculteurs, surtout dans des terrains dont le taux de matière organique est faible, par exemple presque 8 quintaux de colza en plus dans des terres crayeuses ou une présence beaucoup plus importante de vers de terre. Aussi tous les agriculteurs sont conscients qu’un sol humifère produit plus et est plus facile à travailler.
Intérêt technique ensuite pour des céréales en visant des taux de protéines meilleurs par l’azote, pour du colza en ayant une végétation plus développée sortie hiver avec l’azote, la magnésie et le soufre, pour du mais des légumes, des betteraves, des pommes de terre (plants et consommation)  avec le phosphore et la potasse. Nous avons également des clients en maraichage et en arboriculture.
Dès la fin de l’année 2016, une formule enrichie en sulfate de potasse verra le jour.
Où peut trouver
du Biocompig
et à quel prix?
Nous commercialisons directement aux agriculteurs, mais nous souhaitons aussi travailler avec des distributeurs  et des entreprises de travaux agricoles. Le prix de vente est fixé en fonction du prix de marché des matières fertilisantes, nous le vendons à partir de 50 euros la tonne.

Contact :
DECHERF Guillaume : info@biocompig.fr
ou 0675458809

Auteur :