Les TMS, 93% des maladies professionnelles en agriculture

Présentant le bilan du plan Santé/Sécurité au travail 2011-2015, le 1er Vice-président de la MSA Thierry Manten a mis en avant les troubles musculo-squelettiques (TMS) qui représentent 93 % des maladies professionnelles. Dues aux vibrations, aux manutentions de choses lourdes, gestes répétitifs, utilisation de matériel non adapté…, les TMS représentaient en 2012 796 000 jours d’arrêt de travail, pour un coût de 80 M€ (environ 24 000 euros par TMS). Les principaux secteurs touchés sont l’abattage-découpe, la viticulture et certaines cultures spécialisées. Pour faire baisser ces TMS, la MSA a donc mis en place des moyens de prévention, avec 750 personnes, l’équivalent de 10 400 hommes/jour de travail. Mais les gens sont généralement « peu disponibles, peu demandeurs » quant vis-à-vis de cette information, regrette le premier vice-président de la MSA, pour qui il faut insister pour faire comprendre la prévention, évoquer les conséquences possibles sur le travail et l’aspect financier. Une sensibilisation est également mise en place dans les établissements d’enseignement agricole.

Auteur :