L’UNPT en congrès à Arras

IMG_2786

« Heureusement, une campagne en chasse une autre. Cette année, c’est nettement mieux et heureusement, car nos exploitations n’ont jamais été aussi fragiles et bon nombre d’entre nous, n’auraient pas pu survivre à une nouvelle campagne 2014 », lance Arnaud Delacourt, président de l’Union nationale des producteurs de pommes de terres (UNPT) lors de leur 53e Congrès national.
Pour le président, l’année 2015 est mieux, mais « pour nos plantations, nous aurons à faire les bons choix. Ne soyons pas amnésiques, 2015 n’effacera pas de sitôt 2014 ». Il poursuit : « La production de pommes de terre est le cœur économique de nos exploitations. Elle est un levier pour l’emploi, pour l‘activité en milieu rural, pour l’aménagement des territoires et pour le rôle positif de l’agriculture sur la biodiversité ». L’objectif de l’Union est d’être sans cesse vigilante pour répondre au mieux à la demande en restant des producteurs compétitifs. Pour l’avenir, l’UNPT pense que des débouchés sur les marchés vont certainement s’ouvrir quand d’autres vont se refermer. « Sachons faire les bons choix ».

N.L.

Auteur :
Mots-clés : ,