Tarifs et règles de prophylaxies bovines dans le Pas-de-Calais

La campagne des prophylaxies bovines 2015/2016 bat actuellement son plein. Les premières prises de sang ont débuté fin novembre, les prophylaxies bovines doivent être terminées avant le 30 avril 2016. 

Les négociations entre les organisations professionnelles des éleveurs et des vétérinaires ont eu lieu  en octobre 2015. Les tarifs concernant la rémunération, pour l’ensemble des vétérinaires sanitaires du Pas de Calais, au titre des opérations de prophylaxie collectives 2015/2016 et dirigées par l’Etat, ont été maintenus à leur niveau (seule la visite pour le 2ème contrôle IBR pour les bovins ne détenant pas d’appellation indemne passe de 20 à 30 €uros)   ( cf : tableau ci-contre )

 

La prophylaxie
obligatoire concerne
la brucellose, la leucose bovine, la tuberculose et l’IBR. 

Le département est reconnu zone assainie en Varron mais une surveillance est toujours en vigueur.  Elle peut s’étendre au dépistage volontaire de la paratuberculose, du BVD, de la Néosporose, ou de l’IBR sur les bovins de moins de deux ans. La prophylaxie de la tuberculose est réalisée par intradermotuberculination.

Les mesures de mise en place et de suivi des prophylaxies bovines sont totalement déléguées par l’ETAT à l’Organisme à Vocation Sanitaire (FRGDS Nord Pas de Calais).

Les modalités techniques se résument comme suit en ce qui concerne les mesures obligatoires

1- Maintien des qualifications Officiellement Indemne en Brucellose : Prise de sang sur 20% des mâles non castrés et des femelles non laitières âgés de 24 mois et plus du cheptel, avec un minimum de 10 (ou tous s’il y en a moins).  Pour les ateliers laitiers livrant en laiterie, le lait de tank a été analysé en janvier 2016, tandis que les ateliers laitiers ne livrant pas en laiterie seront testés selon les mêmes modalités que ceux non laitiers.

2- Maintien quinquennal des qualifications Officiellement Indemne en Leucose : Mêmes modalités que pour la brucellose à l’exception du fait que pour les ateliers laitiers livrant en laiterie, le lait de tank a été analysé en février 2016.

3- Prophylaxie IBR : Prise de sang obligatoire sur tous les mâles non castrés et toutes les femelles non laitières du cheptel âgés de 24 mois et plus. A titre volontaire, vous pouvez dépister vos animaux à partir de 12 mois. Pour les ateliers laitiers livrant en laiterie, le lait de tank sera analysé en avril et en octobre 2016, tandis que les ateliers laitiers ne livrant pas en laiterie devront être testés selon les mêmes modalités que ceux non laitiers. Le protocole d’aide au dépistage volontaire de l’IBR du GDS62, sur les animaux de moins de 24 mois, n’a pas été reconduit pour la campagne 2015/2016, un nouvel arrêté ministériel de lutte contre l’IBR étant attendu.

4- Prophylaxie  Hypodermose bovine : cheptels sélectionnés par tirage aléatoire. Contrôle des bovins âgés de 24 mois et plus soit par prise de sang, soit par analyse de lait de tank (janvier 2016).

5- Prophylaxie Paratuberculose et BVD : Vous êtes en plan d’assainissement.  Pour la paratuberculose, les bovins à prélever ont plus de 18 mois. Pour le BVD, le critère d’âge retenu est situé entre 1 et 30 mois.

6- Prophylaxie Tuberculose : La prophylaxie de la tuberculose bovine est réalisée par intradermotuberculination comparative (I.D.C.) sur les animaux âgés de 24 mois et plus dans les troupeaux suivants :

a- les troupeaux ayant retrouvé leur qualification après avoir été reconnus atteints de tuberculose ;

b- les troupeaux pour lesquels un lien épidémiologique à risque a été constaté avec un animal ou un troupeau atteint de tuberculose ;

c- les troupeaux pour lesquels un lien épidémiologique à risque a été constaté avec un foyer confirmé de tuberculose dans la faune sauvage.

d- les ateliers laitiers concernés par la cession directement au consommateur de lait cru ou de produits au lait cru : la prophylaxie de la tuberculose bovine y est réalisée une fois tous les 3 ans. Pour la campagne 2015/2016 sont concernés ces ateliers laitiers situés sur le territoire des communes des arrondissements de Béthune et Saint Omer.

Rappel : un délai de 90 jours maximum est donné pour achever une prophylaxie partielle à compter de la date de la 1ère intervention. 

Les cheptels qui ne détiennent pas encore la qualification officiellement indemne en brucellose, en leucose ou en tuberculose sont également soumis aux prophylaxies par prise de sang avant le 30 avril 2016. Ne sont pas concernés, les ateliers ayant une dérogation accordée par la DDPP. 

La contention individuelle des animaux doit être assurée par l’éleveur.

La période de prophylaxie est source de nombreux accidents. Lorsque le rendez-vous avec le vétérinaire est pris, l’éleveur doit assurer une bonne contention des animaux. Le GDS 62 a mis en œuvre une aide Contention / Biosécurité pour ses adhérents en 2014. Elle est reconduite jusqu’au 30 septembre 2016 pour ceux qui n’en ont pas encore bénéficié. Vous pouvez prendre contact avec le service technique du GDS 62 au 03.21.60.48.98.

Monique BŒUF

Conseillère sanitaire – GDS62.

Auteur :
Mots-clés : ,